Services a Domicile

Sur le site de Lianes dans la rubrique services a domicile, ainsi que dans les brochures de présentation de l’association, la philosophie des S.A.D. est ainsi résumée :

« Pour des personnes âgées, handicapées, ou en convalescence, il est parfois difficile de remplir les tâches quotidiennes de prise en charge d’un animal de compagnie. Aussi nous proposons de promener leur chien à ces personnes afin qu’elles soient maintenues à domicile.

Les S.A.D. ont démarré en 2004, l’année suivant la création de Lianes (2003), et Mme N. en a été la première bénéficiaire : cette personne ayant quitté l’hôpital du fait d’une invalidité était confinée dans son logement, sans pouvoir sortir son chien Ralph.

L’idée des S.A.D. est donc de donner aux bénéficiaires, malgré leurs problèmes de mobilité, la possibilité de garder auprès d’eux leur animal : le lien affectif étant ainsi préservé entre la personne et son compagnon à quatre pattes.

Le service pour les chiens est pourvu par une salariée qui satisfait ainsi à plus de la moitié des besoins, le reste étant partagé par une vingtaine de membres bénévoles.

Vers le 20 de chaque mois, le service administratif envoie pour le mois civil suivant, un formulaire extrait du site framadate, à la mailing list des bénévoles, et les personnes s’inscrivent sur le lien correspondant, aux créneaux de leurs choix. 

Cela génère un planning qui sera ensuite complété avec la salariée de l’association pour les créneaux restants.

Une initiation est proposée aux personnes qui exercent ce service pour la 1ère fois : elles travaillent  alors en double avec un salarié ou un bénévole confirmé.

Chaque bénéficiaire détient une grille, établie pour le mois civil en cours, listant par journée le nom des promeneurs : le bénévole signe l’état à la fin de sa prestation, et le bénéficiaire contresigne.

Ce document est transmis au secrétariat de Lianes aux fins de facturation : Lianes vérifie le nombre de promenades réellement effectuées et les facture aux bénéficiaires. En accord avec leurs référents sociaux les tarifs sont adaptés aux conditions de ressources des personnes en difficulté ou devant bénéficier de services de longue durée.

Cet engagement régulier des promeneurs crée du lien social. Il y a un accompagnement humain qui s’ajoute à celui d’autres prestataires :   personnels médicaux et services de ménage.

Ce type d’intervention constitue une antenne de veille très utile pour l’information des pouvoirs publics et des élus, et sert à renseigner sur les problèmes rencontrés par les bénéficiaires et à alerter, cas échéant, services sociaux, médicaux, pompiers…

Le service des S.A.D. situe donc pleinement la vocation de Lianes dans le caractère de sa mission d’action sociale au sein de la cité.

Quel genre de relation les promeneurs et intervenants doivent-ils entretenir avec les bénéficiaires ? Les règles de politesse et de ponctualité étant respectées, un comportement bienveillant étant adopté, nous ne sommes pas tenus à trop plus : non de faire des courses alimentaires ou autres : il s’agit d’éviter des problèmes liés à la manipulation de l’argent ou au ramassage du courrier, quelquefois sources de malentendus. Voir de sortie du risque assuré. De même la détention de clés n’est-elle pas souhaitée, sauf cas de force majeure.

Il faut se limiter à notre métier ou à notre engagement, c’est-à-dire à ce qui concerne directement l’animal : par exemple nettoyer la litière.

Pour le reste il est entendu que la relation promeneur-bénéficiaire a un caractère strictement confidentiel et que les problèmes éventuels doivent remonter auprès de la hiérarchie de Lianes.

Mais pour clore parlons « coopérations renforcées » ! Terme d’emprunt pour désigner l’idéal de solidarité visé qui serait de susciter la mobilisation de voisins ou évoluant dans la proximité immédiate de nos bénéficiaires pour prendre le relais et promener Toutou !

Action qui allégeant Lianes permettrait à l’association d’essaimer ailleurs pour créer toujours plus de nouvelles solidarités.

Qui a dit qu’il est interdit de rêver ?

Par ailleurs, notre association propose également ses services de garde animale à tous les particuliers souhaitant s’absenter temporairement (week-end ou vacances). Ces services sont alors payants : les revenus issus de ces prestations permettent à l’association de venir en aide aux personnes en difficulté financière et à leurs animaux.

Prise en charge de l’animal en famille d’accueil :

Chien :     15 €/jour*

Autres animaux (chat, lapin, oiseau)………………. 10 €/jour*

* nourriture comprise

 

Prise en charge de l’animal au domicile du propriétaire

La visite :     9 € + 50cts/km

Supplément promenade :     2 €*

* Pour une vingtaine de minutes
 
 

Transport, courses pour animaux :      9 € + 50cts/km*

* au départ du siège social de Lianes